logoligue2Le portail
de la laïcité

Bibliographie

Écrit par conte. Publié dans Question scolaire

L'école de la République:

Histoire générale de l’enseignement et de l’éducation en France, Ouvrage collectif Nouvelle Librairie de France 1981. Une somme : quatre volumes, allant du V° siècle avant JC à la fin du XX° siècle, publiés sous le patronage de l’Institut national de recherche pédagogique. Ils ont été réédités en poche chez Perrin dans la collection Tempus en 2003 et 2004.

Histoire de l’école, Pierre Giolitto,
Ed Imago 2003.

Ancien inspecteur d’académie et historien, Pierre Giolitto, brosse un portrait des maîtres et des écoliers de Charlemagne à Jules Ferry.

L'Ecole de la République

Écrit par conte. Publié dans Question scolaire

Pour les républicains, la question de l’Ecole est décisive. Elle ne se réduit pas à la « question scolaire » comprise comme le refus du financement public de l’enseignement privé. La question de l’Ecole est plus large et plus profonde. Pour que le peuple soit souverain, il faut qu’il soit éduqué. Il faut former des citoyens et pas seulement instruire de futurs salariés dotés de compétences purement techniques. Tout enfant, devenu élève, doit disposer d’un temps et d’un espace réservés à son éducation, à la fois en retrait et en relation avec la vie sociale. Condorcet nous a offert la grande synthèse théorique sur l’Ecole républicaine dont le but est « de rendre la raison populaire ». C'est sur ce solide fond théorique que les militants de l'Ecole développeront un travail de longue haleine sur "l'Ecole que nous voulons", thème d’action central de la Ligue de l’enseignement.


Au delà de ces fondements, la Ligue de l’enseignement, avec d’autres associations d’éducation populaire, complémentaires du service public d’éducation, les Ceméa et les Francas, ont décidé d’aider l’ensemble des éducateurs à mettre en œuvre, dans l’école comme dans la cité, une laïcité qui apprenne à vivre ensemble, au sein de la République, dans le respect réciproque des personnes quelles que soient les convictions philosophiques, religieuses ou politiques de chacun, tout en favorisant l’appropriation des valeurs collectives sur lesquelles se construit un destin commun.

L'enseignement du fait religieux

Écrit par conte. Publié dans Question scolaire

Contrairement aux idées reçues, l'étude objective des faits religieux est un grand thème chez les laïques. Les actualités nationale et internationale actuelles en ont fait une grande nécessité.
De nombreux auteurs ayant illustré la pensée laïque et étudié des aspects de certaines religions : Voltaire, Renan, Jean-Pierre Vernant... Les républicains de la belle époque ont fondé, au sein de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE) la fameuse V° section, la section des sciences religieuses. C'était en 1886, au moment même où les Universités catholiques perdaient leur statut. De son coté Emile Guimet fondait le musée qui portera son nom plus tard. Il y présentait les religions dans une perspective comparatiste. En Belgique, un Institut d'Etude des Religions et de la laïcité été créé au sein de l'Université Libre de Bruxelles, fief de la laïcité militante.
Depuis une quinzaine d'années, un débat a pour thème la connaissance des faits religieux et de la laïcité comme faits sociaux au sein des collèges et des lycées. C'est à ce débat que notre dossier est consacré.

 

Contactez-nous

Par téléphone
01 43 58 95 00

la Ligue de l'enseignement
3, rue Récamier
75 341 Paris cedex 07