Quels sont les enjeux de la laïcité à l'école ?

La laïcité est un sujet de plus en plus débattu dans le milieu scolaire. Pour la simple raison que les enfants devraient avoir le droit de pratiquer ou pas une religion. Pour accompagner les différentes actions menées dans ce sens, quelques initiatives ont été prises par les autorités compétentes. Les uns se focalisent au cœur du volcan (l’école) pendant que les autres viennent recadrer les choses au plan national.

Une équipe académique au contact du milieu

Il s’agit d’un dispositif instauré permettant d’aider les structures scolaires à gérer au mieux le concept de laïcité. Ce concept est appliqué par les différentes équipes « Valeurs de la République ». Elles interviennent principalement dans les cas suivants :

  • le rappel de l’application des règles relatives à la laïcité ;
  • la gestion des crises en cas d’atteinte à la laïcité ;
  • l’accompagnement des académies dans les mesures mises en œuvre.

Les équipes interviennent avec l’autorisation des responsables des groupes pédagogiques. Puisqu’elles sont constituées de personnes formées et spécialisées dans le processus, les réponses que fournissent ses équipes sont efficaces. L’équipe académique prend en compte tous les aspects relatifs au projet à savoir : les volets éducatifs et juridiques.

En pratique, le dispositif fournit la formation nécessaire au personnel académique afin d’éviter toute atteinte à la laïcité. Bien entendu, cela est fait en leur fournissant le soutien dont ils ont besoin pour remplir efficacement leur mission. D’un autre côté, il fournit le renseignement nécessaire aux autorités étatiques pour évaluer la situation et pour prendre des décisions.

Toutes les activités de telles équipes sont sous l’égide des responsables académiques. Elles ont également l’obligation de fournir des rapports détaillés à l’équipe de coordination afin que des conclusions soient tirées de leurs différents résultats et observations.

Une équipe nationale spécialisée dans la gestion des équipes académiques

C’est le responsable hiérarchique des équipes « Valeur de la République ». C’est à elle que revient la charge de collectionner directement les informations recueillies sur le terrain. Il s’ensuit les étapes d’évaluation et d’établissement des bilans.

Les équipes sont formées d’experts en la matière de sorte que rien n’entrave la prise objective des décisions. À la suite du diagnostic du système, il revient aux équipes de coordination d’ajuster les programmes en fonction des retours qu’elles reçoivent. En effet, elles ont la possibilité d’alourdir ou de maintenir le rythme de formation. Elles peuvent également choisir de réorienter les mesures à appliquer par les établissements scolaires.

L’équipe nationale de laïcité et des faits religieux

Cette équipe représente le noyau opérationnel du processus de respect du principe de laïcité. Pendant que les deux premiers organes sont responsables de l’organisation et de la sensibilisation, celui-ci se charge de la phase active du programme.

Composé d’autorités ministérielles, elle est désignée pour recevoir les plaintes dans les cas d’atteinte à la laïcité. C’est à elle que l’État a donnée le pouvoir d’agir dans de pareilles circonstances. Ainsi, elle apporte son expertise à la gestion des situations graves.

Cependant, elle peut également fournir des rudiments nécessaires aux autres niveaux de la pyramide notamment aux groupes académiques eux-mêmes. Ainsi, ceux-ci seront tout à fait aptes à réagir si de pareilles situations se présentent.

Dans la pratique, des outils sont mis à disposition des personnes concernées à divers niveaux. Ce sont essentiellement des instruments de dénonciation des faits qui pourraient entraver le respect du principe de laïcité à l’école. Il s’agit du Vademecum laïcité et du formulaire en ligne.

Pendant que le premier est une aide à l’information et à la formation, le deuxième est réservé au personnel désirant dénoncer des agissements qui vont à l’encontre du concept. Les demandes de recours sont prises en charge le plus rapidement possible pour un traitement efficient.

Le conseil des sages pour une mise au point national

Comme son nom l’indique, c’est une assise composée de personnes averties. Ces dernières ont pour tâche de définir les normes en matière de faits religieux pratiqués dans les établissements scolaires. Installé au sein du ministère de l’Éducation, le conseil cherche à délimiter le cadre scolaire du cadre religieux.

Afin de jouer pleinement son rôle, le conseil regroupe des personnes de différents profils. On y retrouve :

  • des chercheurs,
  • des professeurs,
  • des responsables religieux, etc.

Non seulement qu’il est symbole de la tête pensante de tout le mécanisme, mais il intervient aussi dans sa phase active. De cette manière, le conseil reste à l’écoute du personnel scolaire et fournit des ouvrages qui ont pour but de mettre tout le monde au même titre d’information. Ce sont des outils qui impacteront pour beaucoup la bonne marche des activités allant dans le sens du pacte républicain.

Pour résumer les différentes procédures mises en œuvre pour l’application effective des mesures de respect de la laïcité, consultez ce tableau.

 

Entités

Missions

Enjeux au plan national

Le conseil des sages

Organe décisionnel du principe de laïcité

L’équipe nationale de la laïcité et des faits religieux

  • Entité opérationnelle du processus
  • Recense les situations et agit en conséquence

L’équipe académique laïcité

  • Orientation du programme de formation
  • Coordination des équipes Valeurs de la République

Enjeux au plan académique

Les équipes Valeurs

  • Suivi et accompagnement des académies
  • Collecte des situations d’atteinte à la laïcité

C’est le récapitulatif de tout ce qui a été mis en œuvre pour le respect de la laïcité à l’école.

Ainsi, la laïcité occupe une place de choix dans les débats éducatifs actuels. Tous les acteurs sont impliqués de différentes manières afin de dissocier la vie académique de celle de la foi.

PagesT