logoligue2Le portail
de la laïcité

Bibliographie

Écrit par conte. Publié dans Question scolaire

L'école de la République:

Histoire générale de l’enseignement et de l’éducation en France, Ouvrage collectif Nouvelle Librairie de France 1981. Une somme : quatre volumes, allant du V° siècle avant JC à la fin du XX° siècle, publiés sous le patronage de l’Institut national de recherche pédagogique. Ils ont été réédités en poche chez Perrin dans la collection Tempus en 2003 et 2004.

Histoire de l’école, Pierre Giolitto,
Ed Imago 2003.

Ancien inspecteur d’académie et historien, Pierre Giolitto, brosse un portrait des maîtres et des écoliers de Charlemagne à Jules Ferry.


Ecole : demandez le programme !, Philippe Meirieu, ESF - France Inter, Le Café pédagogique, 2006
S'appuyant sur un vaste ensemble de contributions, l'auteur propose ici de rebâtir une École à la mesure des ambitions de la République.


Lettre à un jeune professeur, Philippe Meirieu ESF éditeur - France Inter, 2005
Après avoir travaillé pendant près de cinq ans avec de jeunes enseignants au sein de l'Institut universitaire de formation des maîtres de l'Académie de Lyon et à quelques semaines de la fin de son mandat de directeur, l'auteur a éprouvé le besoin de s'adresser directement à ceux et celles qui s'engagent ou envisagent de s'engager dans le métier.


La République et l’école, une anthologie,
Editions Presses Pocket, collection Agora, 1991, 290 pages.
Les grands textes choisis et présentés par Charles Coutel, président de l ‘Association des professeurs de philosophie.

Cinq Mémoires sur l’instruction publique Condorcet
Editions Garnier-Flammarion, 1997
Textes présentés par Charles Coutel et Catherine Kintzler.

Condorcet. L’instruction publique et la naissance du citoyen, Catherine Kintzler Editions Gallimard, collection Folio-Essais, 1984
Une biographie associée à la généalogie d’une grande pensée républicaine.

La Ligue de l’enseignement, Pierre Tournemire
Editions Milan, collection Les Essentiels
Un tableau synthétique et dynamique des combats des militants de la Ligue au fil des décennies.

L’enseignement du peuple, suivi de La révolution religieuse au XIX° siècle, Edgar Quinet
Editions Hachette, collection Pluriel.
Le « bréviaire » de Jules Ferry, suivi d’un curieux texte reflétant bien les préoccupations de l’époque. Avec une introduction de Daniel Lindenberg.

De la modernité, d’Edgar Quinet, sous la direction de Roland Monnet Edimaf Collection La Documentation républicaine, 2002, 152 pages.
Six auteurs traitent le thème sous la houlette du Président du Cercle républicain des travailleurs de Thoiry (Ain).

Dictionnaire de pédagogie, Ferdinand Buisson, Education et République
Editions Kimé, 2000.
Réédition bienvenue de larges extraits du mythique Dictionnaire, par Pierre Hayat

Education et République, Ferdinand Buisson
Editions Kimé, 2002, 346 pages.
Cent onze textes de Buisson, sélectionnés dans une période allant de 1865 à 1932 par Pierre Hayat.

L’école républicaine et la question des savoirs, Enquête au cœur du Dictionnaire de pédagogie de Ferdinand Buisson. Sous la direction de Daniel Denis et Pierre Kahn.
CNRS Editions, 2003, 302 pages
Onze universitaires analysent avec précision le Dictionnaire. Les chapitres d’introduction, et sur l’instruction civique et la langue française sont indispensables à la compréhension de l’œuvre de Buisson par les laïques modernes.

L’Ecole ou le loisir de penser, Jacques Muglioni
Centre National de Documentation Pédagogique, 1993, 270 pages.
Un recueil de textes qui défendent la plus haute idée de l’Ecole. Jacques Muglioni, qui fut doyen de l’inspection générale de philosophie, reste un maître à penser pourEloge de la culture scolaire les plus ardents défenseurs de l’Ecole républicaine.

Eloge de la culture scolaire, Guy Coq
Edition Le Félin, 2003, 202 pages.
Un plaidoyer résolu en faveur de la réhabilitation des savoirs et des enseignants par Guy Coq, philosophe, ancien professeur associé à l’IUFM de Versailles.

L’Ecole, Henri Peña-Ruiz 

Flammarion, collection Dominos, 1999, 128 pages.
Un texte d’introduction à l’idéal laïque et à son application dans le domaine scolaire.

L ‘école et la pluralité ethnique
Cahiers pédagogiques n° 419, Janvier 2004.
Dossier destiné à aider à la gestion de la diversité ethnique, en luttant contre les ségrégations par une éducation à l’universel. Coordonné par Françoise Lorcerie.

L’oppression quotidienne : recherches sur une délinquance des mineurs, Eric Debarbieux
Institut des hautes études de la sécurité intérieure (IHESI), La Documentation française, 2002.
La description lucide et nuancée d’un phénomène trop souvent instrumentalisé, par le directeur de l’Observatoire international de la violence scolaire.

La République en France. Etat des lieux, Claude Nicolet
Editions du Seuil, 1992.
Contient le célèbre rapport remis en 1984 Pour une restauration de l’éducation et de l’instruction civique.

Enseignement du fait religieux:

Les religions dans l'enseignement laïque 
Mireille Estivalèzes. PUF,328 pages.
Un solide ouvrage, clair et synthétique. Toutes les informations nécessaires à la compréhension du sujet sont réunies et présentées avec cohérence: contexte historique et social, programmes et manuels, formation des enseignants et www.lyc-lisa.ac-poitiers.frréflexions sur la laïcité et les religions. Quel que soit le point de vue du lecteur, il trouvera là tous les éléments pour préciser son opinion. Mireille Estivalèzes est chercheuse au Groupe de sociologie des religions et de la laïcité. http://www.iresco.fr

L'enseignement du fait religieux 
Editions CRDP de Versailles, 2003, 376 pages.
Actes du séminaire national interdisciplinaire organisé à Paris les 5, 6 et 7 novembre 2002, dans le cadre du programme national de pilotage, mettant en oeuvre une des recommandations du Rapport Debray

L'enseignement du fait religieux dans l'école laïque 
rapport de Régis Debray

Enseigner l'histoire des religions 
Editions CRDP de Besançon. 1992, 348 pages.
Actes du colloque 20 et 21 novembre 1991. Organisé à Besançon par le Centre régional de documentation pédagogique.

Signes religieux:

Manuel sur le port des symboles religieux dans les lieux publics. Malcolm D. Evans. Editions du Conseil de l'Europe. 2009.
L'auteur explique en juriste averti les dispositions de la Convention européenne des droits de l’homme concernant la liberté de pensée, de conscience et de religion. Il décrit les concepts clés de la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme et examine la distribution des rôles et des responsabilités entre l’Etat et les citoyens en relation avec les nombreuses affaires traitées par la Cour.

Les filles voilées parlent, Ismahane Chouder, Malika Latrèche et Pierre Tevanian Editions La Fabrique, 2008.
« Marianne, ta tenue n’est pas laïque ! » Une recension très étoffée de l'ouvrage par Mona Chollet, 

"L'affaire du voile" de PétillonL'affaire du voile
Pétillon, Ed Albin Michel, janvier 2006, album BD, 50 pages.
Hors de tout manichéisme, René Pétillon nous entraîne à la suite de son héros le détective Jack Palmer à la recherche d'une jeune femme convertie. Quelques figures sont bien campées, Pétillon connaît bien le milieu musulman pratiquant et sa diversité. C'est le tome 13 de la série. L'auteur nous avait déjà amusé avec L'enquête corse (tome 8, vendu à 450 000 exemplaires dont 10 000 en langue corse) et avec Super catho, évocation à la fois caustique et tendre d'un catholicisme villageois des années cinquante (Pétillon signait le scénario et Florence Cestac les dessins).

Le voile médiatique. Un faux débat : "l'affaire du foulard islamique"
Pierre Tévanian, Raisons d'agir, septembre 2005, 144 pages.
Une analyse très précise des mécanismes médiatiques mis en oeuvre.

Le hidjab dévoilé
Brochure de l’ ”Assemblée pour la Protection du Hijab” (Prohidjab)

Un foulard pour Djelila
Amélie Sarn, Editions Milan. 2005, 192 pages.
Un roman pour les 10-12 ans. Les choix de deux soeurs, Sohane et Djelila, avec des échos de faits divers rééls advenus dans les cités.

La politisation du voile, en France, en Europe et dans le monde arabe
Sous la direction de Françoise Lorcerie, Editions L'Harmattan, janvier 2005, 268 pages.

L’affaire du foulard islamique, la production d’un racisme respectable
Saïd Bouamama"L'affaire du foulard islamique, la production d'un racisme respectable", Saïd Bouamama , Ed. Geai Bleu, 2004.
Confortant les thèses émises de longue date par son auteur, cet ouvrage met en évidence les contradictions d’une situation où sont nombreux ceux qui cherchent à mettre de l’huile sur le feu d’une situation complexe.
La réflexion sur l’articulation entre l’époque coloniale, la politique d’immigration et le processus d’ethnicisation de la vie sociale commence à se développer. Selon Saïd Bouamama, militant et chercheur, les inégalités réelles vécues par les populations issues des ex-colonies se trouvent à la source de ce processus. Celles-ci occupent une place dominée sur un marché du travail tendanciellement segmenté ethniquement. Cette place assignée apparaît naturelle et non scandaleuse du fait des images " coloniales " qui imprègnent encore profondément les imaginaires collectifs et qui sont en partie intériorisées dans un " inconscient collectif ". Cette discrimination économique est à la fois conséquence (d’un rapport colonial non déconstruit et non combattu) et cause des discriminations dans les autres sphères de la vie sociale : logement, santé, rapport à la police, à la justice, etc. Les discriminations sociales entérinent à leur tour et entretiennent la discrimination économique sur le marché du travail. Nous sommes ainsi en présence d’une frontière (entre un " nous " et un " eux ") à la fois héritée du rapport colonial et produit/reproduit par les inégalités réelles.


Le voile, que cache-t-il ?
"Le voile, que cache-t-il ?"Alain Houziaux, Jean Baubérot, Dounia Bouzar, Jacqueline Costa-Lascoux , Les Editions de l’Atelier. 2004.
Retrace les débats entre le pasteur Alain Houziaux qui estime que l’Etat n’a pas à interpréter le sens des signes religieux à la place des religions, Dounia Bouzar, chargée d’études à la PJJ, qui explique que la loi sur le voile révèle une dangereuse réduction du débat et tend à présenter l’islam comme un problème pour la République, Jean Baubérot, président honoraire de l’EPHE, qui prône l’adhésion personnelle et écrite des élèves aux principes de laïcité plutôt que l’interdiction des signes religieux et Jacqueline Costa-Lascoux, directrice de recherche au CNRS, qui défend la nécessité de proscrire par la loi tout signe religieux visible afin de libérer chacun des pressions communautaires qui menacent les libertés.

Le foulard islamique en questions
Sous la direction de Charlotte Nordmann, Ed Amsterdam, collection Démocritique, 2004, 180 pages. Contre l’interdit, pour l’intégration laïque. Avec Etienne Balibar, Sidi Mohammed Barkat, Pierre Bourdieu, Houria Bouteldja, Dounia Bouzar, Christine Dephy, Jean-Pierre Dubois, Driss El Yazami, Françoise Gaspard, Nilüfer Göle, Catherine Grupper, Nacira Guénif-Souilamas, Faride Hamane, Azadeh Kian- Régis DebrayThiébaut, Farhad Khosrokhavar, Laurent Lévy, Bertrand Ogilvie, Todd Shepard, Emmanuel Terray, Pierre Tévanian, Pierre Tournemire, Jerôme Vidal.

Ce que nous voile le voile. La République et le sacré
Régis Debray, Ed Gallimard, 2004, 56 pages.

Des filles comme les autres. Au-delà du foulard
Alma et Lila Lévy, Ed La découverte, 2004, 200 pages.

Ce voile qui déchire la France
Fawzia Zouari, Ed Ramsay, 2004, 180 pages.

Laïcité et République. Le lien nécessaire
Guy Coq, Ed du Félin. Réédition en poche en 2004, avec une préface inédite.

Un voile sur la République
Michèle Vianès, Ed Stock, 2004.

Le voile du silence
Djura, Editions n° 1, Michel Lafon, 1990, Nouvelle édition Le Livre de Poche, 2003, 188 pages.

Bas les voiles !
Chahdortt Djavann, Ed Gallimard, 2003, 48 pages.

Ma soeur, à quand le hidjab ?
Daoud van Beveren, Cassette audio reproduisant une conférence de Daoud van Beveren, Flamand converti à l'islam, et prédicateur très disert. Parmi ses thèmes de conférences: "Ordonner le Bien, réprimander le Mal", "Les grands péchés", "Le repentir", "Les règles du sport en islam", "La fraternité", "Juge-toi avant d'être jugé", "La musique instrument du diable", "La plaisanterie traitée par l'islam"... La plupart ont été publiées sous forme de cassettes audios par les Editions Al imam Al Bokhari, à Bruxelles, et diffusées par le site Iqra Shop http://www.iqrashop.com/

Le voile et la bannière : l’avant-garde féministe au Pakistan, Dounia Bouzar, Saïda Kada
Christèle Debedant, CNRS Editions, 2003, 388 pages, 12 ill.

L’une voilée, l’autre pas
Ed Albin Michel, collection spiritualités, 2003, 213 pages.

Nous sommes tous des immigrés
Roger Fauroux, Hanifa Chérifi, Ed Robert Laffont, 2003, 198 pages.

La place de la femme en Islam
Youssouf Al-Qaradâwî, Editions Arrissala, 2002, 176 pages.
Un texte du président du Conseil Européen pour la Fatwa et la recherche, curieusement publié par Arrissala, association de défense des consomateurs musulmans, surtout préoccupée d'abattage rituel et de viande hallal (licite selon la loi musulmane) Arrissala.

La République et l’islam. Entre crainte et aveuglement

Jeanne-Hélène Kaltenbach, Michèle Tribalat, Ed Gallimard, 2002, 340 pages.

L'Islam et la femme
Abdelhamid Temsamani Chebbagouda, Hassan Amdouni. Ed Maison d’Enmour (Paris) et al-Imen (Bruxelles), 2001, 238 pages.

Le hijab de la femme musulmane
Hassan Amdouni, Ed Maison d’Enmour (Paris) et al-Imen (Bruxelles), 2001, 88 pages.

Par-delà le voile : femmes d’islam en Europe
Nadine B. Weibel, Ed Complexe, 2000, 214 pages.

La question du hidjab
Mortada Motahari, Editions Al-Bouraq, 2000, 174 pages.

Droits et devoirs de la femme en islam
Fatima Naseef, Ed Tawhid (Lyon), 1999.

Musulmanes françaises. Des pratiquantes voilées à l’université
Nancy Venel, Ed L’Harmattan, 1999, 137 pages.

Le Coran et les femmes
Juliette Minces, Hachette littératures, 1996, réédition Hachette Pluriel, 2002.

Femmes voilées, intégrismes démasqués
Yolande Geadah, Ed VLB (Un Vent de Liberté et de Beauté), Québec, 1996.

Le foulard et la République
Françoise Gaspard Farhad Khosrokhavar, Ed La Découverte, 1995, 213 pages.

Ni le voile, ni l’oubli
Mimouna, Editions n° 1, 1995, 120 pages.

L’esprit de sérail
Malek Chebel, Ed Lieu commun, 1988, réédition revue et augmentée Petite Bibliothèque Payot, 1995, 232 pages.

Femmes sous le voile. Face à la loi islamique
Chala Chaliq, Farhad Khosrokhavar, Ed du Félin, 1995, 239 pages.

Le foulard islamique et la République française : mode d’emploi
Dr Abdallah (Thomas Milcent), Editions Intégrité, Bobigny, 1994. Le guide du militant, qui circule beaucoup, y compris sur internet.

Féminisme et politique au Maghreb, soixante ans de luttes, 1930-1992
Zakya Daoud, Eddif, 1993.

La révolution sous le voile. Femmes islamiques d’Iran
Fariba Adelkhah, Ed Karthala, 1991.

Les femmes et le retour de l’islam. L’expérience iranienne
Chala Chaliq, Ed du Félin, 1991.

Des voiles et des serrures. De la fermeture en islam
Kaddour Zouilai, Ed L’Harmattan, 1990, 224 pages.

Les voilées de l’islam
Hinde Taardji, Belfond, 1990.

La femme voilée. Islam au féminin
Juliette Minces, Ed Calmann-Lévy, 1990.

La condition de la femme dans l’islam
Mansour Fahmy, première édition 1913, réédition Allia, 1990.

Voilées, dévoilées. Etre femme dans le monde arabe

Noria Allami, Ed L’Harmattan, 1988, 245 pages.


L'histoire du chapeau.
Etude de Lucien Terras, suivie d'un essai de Tristan Tzara "D'un certain automatisme du goût" paru en 1933. Un ouvrage original, érudit, et très illustré.


Du statut inférieur de la femme en islam
Ghassan Asha, Ed L’Harmattan, 1987.

Des mères contre les femmes
Camille Lacoste-Dujardin, Ed La Découverte, 1985.

Notre femme : la législation islamique et la société
Tahar Haddad, 1930, réédition MTE, Tunis, 1978, 256 pages, avec illustrations, et mis en ligne sur le site de la Bibliothèque nationale tunisienne section Monographies.

La toilette des femmes
Tertulien Texte du II° siècle, Ed du Cerf, collection Sources chrétiennes, 1971.

Dans les Revues

Actualité religieuse dans le monde
n° 127, Histoires de voiles et de bien d’autres vêtements…, novembre 1994

Les Cahiers de l’Orient
n° 47, 3° trimestre 1997 : Femmes en islam
n° 66, 2° trimestre 2002

Le Débat
n° 58, Janvier-février 1990. Derrière le foulard
n° 77, Nov-Déc 1993 Laïcité : du combat au droit. Entretien avec David Kessler

Hommes et Libertés
Revue de la Ligue des Droits de l’Homme
N°125 mars 2004 : le foulard à l’école

Hommes et migrations
n° 1201, septembre 1996
n° 1129-1130, fév-mars 1990

L’Idée libre, revue de la Libre Pensée
n° 229, en mai-juin 1997 Emblèmes et interdits religieux

Prochoix
n° 25, Voile : l’école et la laïcité sont-elles en danger ? 2003, 136 pages.

 

Financement des écoles privées:

La question scolaire en France
Roger Labrusse, PUF, collection Que sais-je ? n° 864, (1° édition 1960, sous le pseudonyme de Bernard Mégrine), réédité et mis à jour en 1977 et en 1997
Cet ouvrage de référence propose une synthèse historique et politique claire et complète. A lire en priorité pour aller plus loin…


Guide juridique de l’enseignement privé associé à l’Etat
Nicole Fontaine UNAPEC. Guide constamment actualisé. Ouvrage de référence pour les acteurs de l’enseignement privé, en particulier confessionnel. Voir aussi le site http://www.scolanet.net/, portail officiel de l’enseignement catholique.

 

Annuaire national officiel de l’enseignement privé ONPC (Office national de publication et de communication)
2001. Voir aussi le site http://www.enseignement-prive.info/

 

Les métiers de l’enseignement catholique
Sébastien Gémon, Les guides de l’Etudiant n°554, 2002, 128 pages.
Un guide pratique bien conçu.

 

Le chef d’établissement privé et l’Etat
Ferdinand Bellengier Berger-Levrault, 2002.
Insiste sur l’aspect législatif et règlementaire.

 

Entre l’Eglise et la République
Bruno Poucet, préface d’Emile Poulat, Editions de l’Atelier, 1998, 256 pages.
Une histoire de la Fédération de la formation et de l’enseignement privés CFDT. Ce syndicat fut au cours de ses soixante ans d’existence au cœur de débats décisifs.

 

Laïcité et enseignement
Gérard Bouchet, Editions Armand Colin, 1996, 248 pages.
L’auteur, enseignant à l’IUFM de Grenoble, propose une réflexion vivante, soucieuse de relier les difficultés de l’action quotidienne à la référence aux valeurs.

 

L’Eglise et l’éducation . Mille ans de tradition éducative
Sous la direction de Laurent Cornaz, Editions L’Harmattan, collection Education et formation, 1995, 320 pages.
Volume réunissant quinze contributions érudites, tirées d’une série de conférences organisées par François Drouilly, provincial des pères maristes et formateur à l’Institut supérieur de pédagogie. 

 

1984. La guerre scolaire a bien eu lieu
Jean Battut, Christian Join-Lambert, Edmond Vandermeersch, Desclée de Brouwer, 1995, 332 pages.
J. Battut, secrétaire national du SNI-PEGC de 1978 à 1981, C. Join-Lambert, magistrat chargé de mission auprès d’Alain Savary en 1981-1984 et E. Vandermeersch, ancien chef d’établissement et secrétaire général adjoint de l’enseignement catholique, se sont réunis pour écrire un ouvrage contenant de nombreuses informations inédites ou oubliées.

 

La fête des écoles
Georges Coulonges, Presses de la Cité, 1994, 288 pages.
Un beau roman populaire, fiction inspirée par des faits réels. La vie de Adeline Bézian, institutrice laïque et catholique fervente, à la fin du siècle dernier.

 

L’enseignement privé en France
Sabine Monchambert, PUF, collection Que sais-je ? n° 2746, 1993, 128 pages.
Un tableau précis des établissements privés en 1993. L’aspect législatif et réglementaire est développé.

 

La guerre scolaire n’aura pas lieu
Pierre Lequiller, Ed Critérion, collection Alertes, 1992, 206 pages.
Porte-parole du groupe UDF sur le questions d’éducation et membre du bureau politique du Parti Républicain, l’auteur défend « l’école libre » et propose des mesures concrètes destinées à « démanteler le diplodocus Education nationale ».

 

Du ciel sur la terre. Laïcité-République-Démocratie
Clément Durand, préface de Jean-Claude Barbarant, Editions SUDEL, 1991, 368 pages.
L’ensemble de la question scolaire vue par une figure historique du mouvement laïque, Clément Durand, qui fut en particulier le premier secrétaire général du CNAL de sa fondation à 1969.

 

Public ou privé ? Trajectoires et réussites scolaires
Gabriel Langouêt, Alain Léger, postface de Claude Lelièvre, Publidix, 1991, ouvrage réédité aux Editions Fabert.
Cet ouvrage, écrit par des membres de l’unité de recherche associée au CNRS de sociologie de l’éducation (U.R.A. 887), se veut descriptif du public, du privé et de leurs relations. Le passage de l’un à l’autre dans les trajectoire scolaire y est minutieusement étudié.

 

Dieu à l’école. Les enjeux spirituels de l’éducation
Jacques de Coulon, Editions Favre (Lausanne), 1989, 210 pages.
La philosophie d’un enseignant en religion dans le degré secondaire (de la sixième à la terminale en France) dans le canton de Fribourg, en Suisse. C’est le « cri d’alarme d’un Européen qui voit sa civilisation perdre peu à peu sa spiritualité ».

 

Le projet éducatif de l’enseignement privé catholique
F. Coudreau, CNEC, 1989.
Le projet éducatif soutenu par le Comité national de l’enseignement catholique.

 

L’enfant capable de Dieu. Développement psychologique, éveil spirituel avant trois ans
Rose-Marie de Casabianca, Fayard, 1988, 286 pages.
Enseignante durant sept ans à l’Institut supérieur de pédagogie de l’Institut catholique de Paris, l’auteur analyse le développement psychologique et l’éveil spirituel de la petite enfance, avant même l’âge de la scolarisation.

 

La bataille de l’école. Quinze siècles d’histoire. Trois ans de combat
Gérard Leclerc, Editions Denoël, 1985, 336 pages.
Responsable des questions religieuses et du dossier de l’enseignement privé au Quotidien de Paris, l’auteur relate en détail la bataille de 1981-1984. Sympathisant catholique, il permet une découverte de ce milieu.

 

Les évêques de France et l’enseignement catholique
Editions Le Centurion, collection Documents d’Eglise, 1984, 96 pages.
La déclaration conciliaire sur l’éducation chrétienne (Gravissimum educationis momentum : L’extrême importance de l’éducation, 1965), suivie de vingt-trois textes et documents émanant de la hiérarchie catholique française (de 1969 à 1984), rassemblés et présentés par Raymond Michel, secrétaire général de la Conférence des évêques de France.

 

Pour libérer l’école. L’enseignement à la carte
Alain Madelin, Editions Robert Laffont, collection Franc-parler, 1984, 184 pages.
Par le chantre du libéralisme économique, dirigeant du Parti Républicain. Chaque individu devrait recevoir de l’Etat un « capital-éducation » qu’il utiliserait à son gré dans « un paysage scolaire concurrentiel ».

 

La liberté de l’enseignement
Sabine Monchambert, PUF, 1983.


Les dispositions du droit.
1982, à la veille de la grande bataille autour du projet de Service public unique et laïque de l’Education nationale, fut prodigue en livres sur l’école :

 

L’heure laïque
Jean Cornec, Michel Bouchareissas, Editions Clancier Guénaud, 1982, 346 pages, Préface de Guy Georges, couverture originale et dessins de Jean Effel. Michel Bouchareissas, secrétaire général du CNAL, s’est associé à Jean Cornec , qui en fut une dizaine d’années le président, pour écrire un livre passionnant et passionné, truffé de citations.

 

On le met dans le privé ?
Revue Autrement n° 42, coordonné par Marc Coutty, septembre 1982, 240 pages.
Le monde divers et varié de l’enseignement privé décrit de façon sympathisante et vivante dans 35 contributions. 

 

Alors, on change ?
Jean Andrieu, Editions de la Différence, collection Paroles, 1982, 128 pages.
Président de la FCPE depuis 1980, militant socialiste, l’auteur s’engage résolument dans un témoignage personnel.

 

L’Ecole libre et l’Etat
Nicole Fontaine UNAPEC, 1982, 128 pages.
Argumentaire mis au point par la dynamique déléguée au Secrétariat général de l’enseignement catholique.

 

Lettre ouverte aux assassins de l’Ecole libre
Michel de Saint Pierre Albin Michel, collection Lettre ouverte, 1982, 224 pages.

« Messieurs de la gauche, votre obsession a toujours été d’assassiner l’enseignement catholique »… Catholique traditionaliste (et par ailleurs honorable romancier), l’auteur dénonce avec virulence « le complot contre l’Ecole libre ».

 

L’enseignement catholique, des réalités vivantes
Editions Le Sarment-Fayard, 1982.
Axé sur la dimension spirituelle vécue.

 

Les consommateurs d’école
Robert Ballion, Editions Stock, 1982, 312 pages.
Le titre de cet ouvrage est devenu une expression courante. L’analyse des stratégies éducatives des familles conduit l’auteur à proposer de mieux les prendre en compte pour élaborer une « école multiple ».

 

La séparation de l’Eglise et de l’école
Pierre Chevallier Editions Fayard, 1981, 488 pages.
Une analyse minutieuse de l’action de Jules Ferry et de Léon XIII à partir de documents inédits. Cet ouvrage est fondamental pour tous ceux qui veulent entreprendre une réflexion de fond sur la question scolaire.

 

Au cœur du débat scolaire. Pouvoir et liberté
Marie Zimmermann, CERDIC, 1981, 168 pages.
Chercheuse au Centre de recherche et de documentation des institutions chrétiennes (Université des sciences humaines de Strasbourg), l’auteur présente un tableau historique assorti de nombreuses références précises.

 

Libres écoles
Evelyne Dreyfus, Editions Le Centurion, 1981.

 

Savoir et démocratie
Georges Cogniot, Editions sociales, 1981, 316 pages.
L’Association des amis de Georges Cogniot a réuni ici ses textes et interventions parlementaires de 1936 à 1976, en les situant dans les époques successives. Le dirigeant communiste fut à la pointe de la défense de l’enseignement public.

 

Aujourd’hui, l’école catholique
Mgr Jean Honoré, Editions du Centurion, 1979.

 

Libres dans l’école libre ?
Fédération de l’Enseignement Privé FEP-CFDT, Ed François Maspéro, Petite collection Maspéro n° 203, 1978, 200 pages
Un dossier réuni par des syndicalistes, révélateur des contraintes et des dérapages d’un milieu éducatif souvent prisonnier de son « statut propre ».

 

Les fonctions sociales de l’enseignement privé
Robert Ballion, Commissariat général du Plan, 1978.
Le rapporteur reprend et synthétise les travaux et les conclusions de son ouvrage de 1977.

 

L’argent et l’école
Robert Ballion, Editions Stock, 1977, 304 pages.
L’auteur est un ancien ouvrier devenu sociologue au CNRS après avoir été sept ans professeur dans un établissement privé laïque de réadaptation. Au terme d’une importante enquête, il constate que l’argent efface l’échec scolaire des enfants des milieux favorisés. Il reste toutefois partisan d’un enseignement privé au nom du droit à la différence.

 

Pour l’école libre. Défense et illustration de la laïcité
Jean Cornec Ed Robert Laffont, 1977, 310 pages.
Le président de la FCPE s’investi dans un nouvel ouvrage. Il y célèbre les « bâtisseurs » républicains et dénonce les « rongeurs » puis les « démolisseurs » de l’Ecole laïque qu’il veut rebâtir.

 

L’enseignement catholique face à l’avenir
CNEC (Comité national de l’enseignement catholique) Editions du Centurion, 1977, 178 pages.
A l’origine Rapport interne des secrétaires généraux de l’enseignement catholique, entamé dès 1975, cette étude globale et prospective a été finalisée avec les instances du CNEC et assortie de 60 pages de documents.

 

Autopsie de l’école catholique
Guy Goureaux, Jacques Ricot, Ed Cerf, Collection Attention école, 1975, 152 pages.
Une réflexion audacieuse par deux croyants bien informés sur une école « moribonde en tant que catholique », « en train de revivre en tant qu’enseignement privé ». Ainsi « la question scolaire n’est plus uniquement une question religieuse, mais une question clairement politique ».

 

De l’éducation antique à l’éducation chevaleresque
Pierre Riché, Editions Flammarion, collection Questions d’histoire, 1968, 78 pages.
Sur une période décisive, un excellent ouvrage concis qui fait alterner une chronologie, un exposé, 33 textes de l’époque, un exposé des controverses et une bibliographie.

 

Laïcité
Jean Cornec, SUDEL (Société universitaire d’éditions et de librairie), 1965, 530 pages.
Illustrations de Jean Effel.
Un livre foisonnant, une lecture passionnée de l’histoire, par un militant qui a incarné la Fédération des Conseils de Parents d’Elèves pendant près de deux décennies.

 

Les groupes de pression dans la défense de l’enseignement public
Joseph Franceschi, Librairies techniques, 1964.

 

L’Ecole, l’Eglise et la République
Mona Ozouf, Colin , 1963, Réédition Cana/Jean Offredo, 1982, et Collection Points-Seuil.
Un affrontement décisif décrit par une historienne impartiale

 

Ecole laïque, Ecole du peuple
Robert Escarpit, Editions Calmann-Lévy, 1961.
Ecrit par un grand militant laïque, un esprit libre utilisant la langue française avec brio.

 

L’influence du positivisme dans l’œuvre scolaire de Jules Ferry. Les origines de la laïcité
Louis Legrand, Editions Rivière, 1961.
Une thèse importante mettant en lumière le rôle trop sous estimé du positivisme au tournant du siècle.

 

La question scolaire
Mgr Léon Joseph Suenens Desclée de Brouwer, 1956, 94 pages.
Alors évêque auxiliaire de Malines (Belgique), l’auteur développe l’argumentaire catholique classique sur « les droits inaliénables de la famille devant l’Etat », contre « la neutralité scolaire » incompatible « avec les exigences de la conscience chrétienne ».

 

L’école entre l’Eglise et la République
Pierre-Henri Simon, Ed du Seuil, 1959, 128 pages.
Romancier et essayiste, catholique de gauche, l’auteur tente dans ce recueil d’articles écrits à la veille de la loi Debré une synthèse entre « laïcité et pluralisme ».

 

La question scolaire en 1948 et la loi Falloux
Georges Cogniot, Editions Hier et Aujourd’hui, collection Civilisation française, 1948, 244 pages.
Universitaire, dirigeant du Parti Communiste Français, l’auteur présente une analyse marxiste remarquablement érudite de son sujet, fondement du « programme scolaire du mouvement ouvrier moderne ».

 

La relève du matin
Henry de Montherlant, Gallimard, collection Folio, 1920 (première édition), 238 pages.
Œuvre de jeunesse d’un grand auteur, cet ensemble de textes est révélateur d’une époque où catholicisme rimait avec patriotisme. On y trouvera toutefois une finesse et une liberté absentes des ouvrages d’autres auteurs bien oubliés traitant du même thème.

 

La liberté d’enseignement
Emile Bourgeois, Editions Edouard Cornély, 1902.
Une critique républicaine de la volonté théocratique perçue derrière la liberté de l’enseignement.